Intégration de l'implant dentaire

L'osteo-incorporation est l'insertion de l'implant dentaire dans l'os où se crée un contact fusionnel avec l'implant de manière à ce que celui-ci ne bouge absolument pas. L'os se développe autour de cet implant. Ceci étant comparable à la résorption d'une fracture d'un membre.


Intégration de l'implant dentaire avec l'os et la gencive
Durant la phase de cicatrisation, il y a  formation d'os en contact avec l'implant dentaire, ce qui provoquera une immobilité de l'implant dentaire. Cette période de cicatrisation dure 3 à 4 mois pour la machoire inférieure et 4 à 5 mois pour la machoire supérieure.

Dans le cas, assez rare, de la formation d'un tissu fibreux entre l'implant et l'os, il faut déposer l'implant dentaire et mettre soit directement un implant dentaire plus gros dans le même endroit, soit attendre quelque temps pour poser un nouvel implant.

Aujourd'hui poser un implant dentaire dans l'os est chose courante et son incorporation au niveau osseux est bien résolue. Mais l'intégration de l'implant dentaire doit se faire non seulement au niveau osseux mais aussi au niveau de la gencive.

Un implant dentaire bien incorporé au niveau de la gencive est un implant qui dure très longtemps et l'esthétique du sourire est très nettement améliorée. L'implant doit fusionner avec l'os et être parfaitement toléré par la gencive qui doit bien adhérer à l'implant. L'implant dentaire sera ainsi en bonne harmonie avec tout le tissu de la gencive.

Un patient qui a perdu ses dents à cause d'un déchaussement pourra recevoir des implants dentaires en toute sérénité grâce à une hygiène stricte et un respect des contrôles post implantaires, et ainsi l'infection ne réapparaitra pas au niveau des implants.

L'intérêt d'utiliser un implant à bague céramique est d'avoir une adhérence de la gencive au niveau de cette bague et de protéger contre toute infection le reste de l'implant situé dans l'os.

La perte d'une ou plusieurs dents crée une résorption progressive et rapide du tissu osseux de la mâchoire.

Lorsque la perte osseuse est importante, il y a lieu de procéder à une greffe osseuse :

On prélève un morceau d'os, le greffon au niveau des mâchoires, du menton, ou du crâne. Le greffon est fixé par une ou plusieurs vis d'ostéosynthèse. Les greffes sont faites sous anesthésie locale et parfois sous anesthésie générale pour des cas particuliers impliquant une hospitalisation et une grande période de rétablissement.

La chirurgie maxillo-faciale fait aujourd'hui de grandes prouesses. Elle permet de régénérer des endroits osseux assez importants. Les édentements, l'os presque inexistant ne sont plus des barrières insurmontables. Le chirurgien maxillo-facial peut aujourd'hui recréer des conditions inattendues sur le plan anatomique et esthétique.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© 2014 Dr René Nathan dentiste le Raincy

Appel

Email

Plan d'accès